#Ushuaïa : canon comme une pub pour savon

Les amis, un mythe s’effondre : Nicolas H. nous ment, à Ushuaïa, il est strictement impossible de reproduire la scène de « la douche sous la cascade » de la pub ! D’une part parce que la météo ne se prête pas à l’exhibition en place publique (port de la polaire + doudoune + KWay conseillé) et d’autre part parce que je cherche encore une cascade…

Le lieu regorge en revanche de moult glaciers, lacs d’altitude et autres sentiers tous plus beaux les uns que les autres (donc n’annulez pas vos futures vacances mais laissez tomber le bikini).

Voici mon top 5 du bout du monde :

1 – Le tampon pingouin ultra kiki sur mon passeport.

En libre service dans tous les offices du tourisme dignes de ce nom ! #IAmInLoveWithTheShapeOfYou

2 – Le AirB&B de qualité supérieure (comme le pâté) de Graciela (élue mamacita de l’année).

Icelle s’est autoproclamée (pour notre plus grand plaisir) chauffeuse/cuisinière/profe d’espagnol/maman de substitution pendant ces trois jours en Terre de feu.

3 – Le Parc Tierra del Fuego.

(Aparté « office du tourisme » : le stop c’est la vie, les bus touristiques c’est l’arnaque. Donc plutôt que de payer les 500 pesos (!) proposés par les agences pour aller jusqu’au parc, partez à la rencontre d’Argentins choux et véhiculés).

Les mots et les photos ne rendent pas justice aux paysages du Parc (et pourtant je suis présidente et trésorière du fan club des mots), donc je ne peux que vous recommander de vous y rendre sur vos petites pâtes pour admirer le tout avec vos petits yeux (apparemment vous avez un équipement miniature, idéal pour voyager).

Là, comme partout, nous étions seules (je commence à me poser de sérieuses questions…) à randonner le long du Lago Roca dans des paysages paradisiaques (plus de 700 photos depuis le départ, j’ai atteint un rythme de croisière…).

4 – Le Glacier Martial.

On ne va pas se mentir on en a bavé (Coucou rafales de vent à te faire flirter avec le ravin !!) dans la dernière montée, mais cette vue sur Ushuaïa, cette vue… Mamma Mia… (oui c’est de l’italien je sais) A m’en faire oublier ma respiration de phoque asthmatique pendant l’ascension…

5 – Le port d’Ushuaïa.

L’endroit abrite les nuages et les backgrounds montagneux les plus instagramables jamais croisés par votre aventurière préférée (moi, pour les moins perspicaces…).

Hasta luego al Perito Moreno (avec en #GuestStar : ma banquière)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s