Fifty shades of #FitzRoy

A 3 heures de bus d’El Calafate, El Chaltén abrite le plus fort taux en leggings, polaires fluos et autres chaussures de rando odorantes de la région. C’est dans ce choupi microvillage, à moitié coupé du réseau wifi, bancaire et de distribution alimentaire qu’il convient de se rendre pour un date bucolico-romantique con Cerro Fitz Roy, le bien nommé.

Le gus (et la météo) étant pour le moins compliqués, il est recommandé de rester sur zone une bonne semaine afin d’espérer obtenir un rendez-vous galant (comprendre, 1 jour sur 2, il fait un vent à décourager l’alpiniste le plus amoureux/chevronné).

Mon top 3 des randos (au départ d’El Chaltén, même pas besoin de casser son PEL en bus touristiques) pour aller draguer Fitzou et ses potos :

  • L’incontournable Laguna de Los Tres Pour un flirt avec toi…

Zero originalité c’est LE sentier que tout un chacun se doit de faire (à, à, à la queue leu leu…) pour aller se prosterner aux petons de MissFitz.

J’y ai, comme de bien entendu, fait quelques essayages de poses paysagesques et instagramables, devant l’objectif du toujours patient et jamais moqueur (à moins que ce soit l’inverse) Nathan.

Comme on est tout à fait sains d’esprit, on a même retenté l’ascension, nuitamment, à la frontale, pour surprendre Mister Roy au réveil. En cas de passage sur zone je vous recommande fichtrement l’expérience #PaillettesOculaires.

  • Le Cerro Torre We were on a break…

Petite randounette, facilounette et pas surpeuplounette avec vue sur le Cerro Torre et sur le Cerro Solo (ce blaze… ça a pas dû être simple au collège). Idéale pour une journée où vous voulez prendre vos distances avec Fitzou, car il n’est que peu à l’ordre du jour.

  • Toma Del Pleigue TumbadoAllumez le feu…

La vue à 360 degrés sur toute la clique vaut carrément la Ventoline en intraveineuse à la montée. Spéciale Cacedédi au majestueux, que dis-je, impérial Cerro Torre qui avec son petit côté château de la Reine des Neiges (Let it gooooooo, c’est cadeaaaauuuuxxxx…) vole totalement la vedette à Fifi #LoveOnTop

Et sinon à El Chaltén quand la météo n’est pas folichonne on fait quoi ? On randonne !! Mais en mode sentiers de proximité:

  • Chorillo Del Salto : ma première cascade argentine/story Insta (#MomentEmotions) en compagnie d’une très chouette French team (Anouk, Charlène, Aurélie, Bruno et Nathan) pour pratiquer mon espagnol en randonnant sous la pluie.

  • Los miradores de Los Condores y de Los Aguilas où on peut voir des Condors mais pas d’aigles (ou alors je suis une brêle en ornithologie patagone – ce qui se peut) et le ténébreux Fitz Roy si il est d’humeur (et non drapé dans son voile de pudeur et de nuages).

El Chaltèn fait donc une entrée remarquée dans le top 3 de mes spots argentins préférés (où si vous suivez ils sont déjà 12… j’y peux rien, j’ai le cœur gros comme ça….).

Bariloche fera-t-elle partie de ce club ultra sélec ? #ArtDuTeasing

PS : Malgré un talent prononcé pour les Flip flop arrière carpés je ne suis pas encore capable de me prendre en photo de dos. Rendons donc à César ce qui appartient à Nathan, certaines photos sont de sézigues.

Une réflexion sur “Fifty shades of #FitzRoy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s