Aventures magico-désertiques de #SanPedro à #Uyuni

À la frontière avec la Bolivie (côté chilien), San Pedro de Atacama (de son nom à particules) est le point de départ des expéditions dans le désert d’Atacama et le Salar d’Uyuni.

Aventurières de l’extrême consciencieuses et investies, Ludi et votre serviteuse, se lancèrent dans pas moins de 3 périples consécutifs sur zone. Expéditions, comme on se doute, à forte teneur en réveil à 4h (plaignez mooooiii !!!), bella vista et autres rencontres du 3ème type.

Récit circonstancié de nos péripéties ci-dessous (avec quelques conseils/anecdotes des familles, dont vous ne pouvez désormais plus vous passer je le sais bien…) :

  • La Valle de la Luna à bicicleta

C’est en compagnie de Simone (prononcez Si-mo-né) un italien semi-naturiste (Simone si tu me lis 😘), qu’en selles, nous primes d’assaut les paysages lunaires de la vallée du même nom…

6h de VTT quasi seuls (et en plein cagnard pour plus de sensations (et de transpiration)) dans des paysages intergalactiques dignes de Star Wars (Princesse Anna, Princesse Amidala, même combat !). AU TOP !!!

Pour info il est également possible de faire cette expédition au soleil couchant en compagnie d’un guide, d’un minibus et de plusieurs centaines de touristes mais surpriiiiiiiiiiiiise…. je ne vous recommande pas cette option ! (J’aime bien laisser penser que je suis All by myyyyyseeeeeelllff dans des lieux d’exception, du coup avec 36 petites têtes en ombres chinoises sur mes clichés ça marche moins bien…).

  • Les geysers de El Tatio

Special request de la Ch’tiote, on a dû s’y reprendre à 2 fois pour saluer ces saletés de geysers (Et bim, 2 levers à 4h consécutifs… Vous ne compatissez toujours pas ? #SansCoeur) pour cause de gel sur route et risque de rencontre privilégiée avec le ravin…

Quand enfin nous accèdâmes (#InPasséSimpleWeTrust) aux geysers, mon portable/appareil photo/psy/doudou décida de momentanément rendre l’âme pour cause de grand froid.

J’immortalisai donc comme je pus mère nature crachant de çi- delà jets de vapeur et autres liquides à forte odeur de souffre.

Un bon petit dej (et l’apparition du soleil) plus tard, mon portable et mézigues retrouvions l’usage de la parole (non… pas au grand regret de Ludi, c’est mesquin de dire ça….) et étions prêts à admettre que l’aventure penchait vers le super tendance à paillettes ✨ (congelées les paillettes) !

  • Le Salar d’Uyuni en douce compagnie

C’est avec une team des plus Sud Américaines que nous passâmes la foncière bolivienne en vue d’expériences aussi uniques que salées :

2 Brésiliens + 1 Chilien + 1 Équatorienne + 1 Bolivien (+ 2 Françaises) = de gros progrès en Portugnol (oui j’ai fait S)

3 jours (le postérieur dans un 4×4 malheureusement) au milieu des lagunes, flamands roses, lamas, déserts de pierres, champs de quinoa pour finir par un lever de soleil mythique sur le Salar d’Uyuni (sans doute l’expérience la plus marquante de ma vie de jeune aventurière #Bientôt29Ans).

3 jours à prendre en photos/me prendre en photo dans des paysages aux lumières inégalées sous le regard médusé de la Ch’tiote qui ne mange pas de ce pain là (mais contribue avec patience et conviction à ma collection perso de portrait de ma personne).

C’est un peu tristes de quitter cette fine équipe que Ludi et moi même déssalâmes nos petites tenues et prîmes la direction de #Potosi pour poursuivre nos aventures boliviennes d’adoratrices de lamas. Hasta luego !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s