48h con lamas & brebis à #Potosi

Alors que tout un touriste se rend à Potosi (Bolivie) pour visiter les mines d’argent, votre fidèle aventurière et son acolyte (aka Ludi) ont fait leurs malignes et…. séché la mine. Alors, que faire à Potosi pour marquer sa différence (et muscler son fessier) ? Randonner ! (Vous l’aviez pas vu venir si ?! ).

Nous voilà donc parties pour 48h en montagne avec pour seule compagnie lamas et brebis.

Ci-après, le récit heure par heure de cette expérience trekkesque à 5000 mètres d’altitude (je pense généreusement à occuper celles et ceux qui baillent en réunion) :

Dia 1 :

8h – Rendez-vous à l’agence GreengoTour (ce jeu de mot… je regrette de ne pas en être l’auteure…) le sac fourré à l’eau potable, au chocolat (qui se révéla être idéal pour… le chocolat chaud), aux barres de céréales artisanales (emballage certifié celé au briquet !) et autres denrées nécessaires à la subsistance en randonnée.

8h04 – Rencontre avec Adolfo notre guide (le concept du sentier étant encore à l’étude en Bolivie il est préférable de ne pas tenter l’aventure en solo sous peine d’errance à durée indéterminée).

8h10 – Je ne comprends pas un traitre mot du briefing d’Adolfo (Ludi m’assure pourtant qu’il ne parle pas quechua…).

8h36 – On débute l’ascension. Je me retourne persuadée d’être poursuivie par Dark Vador. Point du tout, il s’agit seulement de ma respiration à 4000.

9h06 – Rencontre avec un bébé lama encore tout collant se placenta – Appétissant mais un peu gluant. (J’ai dit de lire l’article en réunion pas au petit dej….)

11h0812ème pause photos/selfies sous le regard effaré d’Aldolfo (personne ne l’a prévenu qu’il randonnait avec une Instagrameuse de renom ?!)

12h25Adolfo impressionné par nos talents de trekkeuses nous dit qu’on gère la fougère (à moins qu’il ne me trouve de beaux yeux couleur fougère #LostInTranslation)

13h12To the top !! Trop de fierté und le souffle coupé (par la beauté des lieux pas par mettre un didi devant l’autre à 5000 #BecauseILoveTheWayYouLie).

13h30Repas/repos des guerrières : des Smacks (presque de Kellogg’s) suivi d’un petit dwich des familles ! Adolfo tente la sieste en plein vent, nous le selfie perruques en ravin.

14h26 – C’est reparti mon kiki !! Adolfo fonce comme s’il avait un date dans la vallée…

15h46 – Je prends mes photos tout en gambadant de peur d’être laissée seule en compagnie des lamas…

17hArrivée dans notre suite nuptiale (aka la bergerie d’Esteban). Léger mouvement de panique devant l’absence d’eau et d’électricité (et la présence d’une brebis dépecée dans la cour). Je me reprends vite, aucune envie de passer pour la gringa que je suis ! #AventurièreEnCarton

18h02 – Recroquevillées dans le noir avec tous nos vêtements superposés, on se dit que la nuit risque d’être frisquette et que le moment est idéal pour une séance d’introspection « Dis tu crois que je vais finir ma vie, seule, boulottée par mes caniches ? »

19h – Dîner avec Adolfo et Esteban. Icelui nous apprend qu’en hiver il fait -20C (ça calme… j’essaie de maîtriser mes spasmes pour ne pas perdre mon prestige de baroudeuse) et que à défaut d’avoir le chauffage #InSoupeWeTrust.

20hCouchées à 2 dans un lit une place sous une dizaine de couvertures qui servent plus souvent aux moutons qu’aux touristes françaises (1 semaine après je sentirai encore la biquette).

20h36Tentative de selfie en padoque et fou rire devant les clichés de (au choix) toiture, mur, couvertures, figures… #censure

MinuitExpédition toilettes sous voie lactée ✨✨✨ Je repère la Ceinture d’Orion et impressionne les ânes en présence.

00h15 – ZZZzzzzzzzzzglaglaglagla….

Dia 2

7h30 – Adolfo lance le programme dégivrage en nous offrant un petit thé. Note pour le futur : dormir toute habillée est un réel gain de temps le matin.

8h02 – Adolfo dévale le sentier. Un autre date en perspective ? #TinderMaster

10h13 – Je me prends pour Aragorn (c’est fréquent chez moi) dans des paysages dignes de la Comté…

11h32 – Arrivée dans le village de Chaquí, Adolfo nous propose un passage par les bains thermaux. Suggestion adoptée à l’unanimité par nozigues et notre odeur de bouc !

11h40 – Nous nous ébattons joyeusement en bikini dans une eau à 38C sous le regard amusé des mamas boliviennes toutes de legging et t-shirt vêtues… Oups I did it again…. (Mon naturisme a encore frappé !)

13h – Adolfo nous extrait à la grue du sauna, direction la cantine ! (Je suis évidement beaucoup moins réticente à me mouvoir après avoir compris que c’était pour mangeeeeerrrrr…).

14h30 – Retour au bercail en écoutant des podcasts de Guillaume Meurisse. Fous rires. 48h de rando et des courbatures aux abdos parce que c’était trop rigoulo…

Après ce bref (mais intense) épisode bolivien me voilà partie pour retrouver la douce Tatiana au Pérou ! Hasta luego Bolivia !!! (Ne cherchez pas une logique géographique à ce voyage…. Il n’y en a pas ! )

2 réflexions sur “48h con lamas & brebis à #Potosi

  1. aline dit :

    ta dernière phrase me rassure, je me disais que j’allais renoncer à suivre l’itinéraire; tout ça pour avoir plein de coups de tampon dans le passeport!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s