#Arequipa & Canyon de Colca

Après 48h à Lima en compagnie de la douce Tatiana, c’est dans un bus de compétition (surclassement n’est pas coutume) que nous mîmes le cap sur #Arequipa, la ville blanche.

Au programme de ces 3 jours (Tatoune disposant d’une fenêtre de tir de 9 journées péruviennes, chaque minute se devait d’être optimisée) : un peu de culture et beaucoup d’aventures ! (Comme on se doute le fonctionnement des cerveaux c’est la contribution de Tatiana, celui des cuissots, la mienne).

  • Le Monastère de Santa Catalina

C’est à la tombée du jour que nous nous sommes aventurées dans ce couvent du XVIeme siècle : les cellules éclairées à la bougies et les cuisines aux feux de cheminée (le tout non surveillé… 😱😱😱) confèrent au lieu un côté follement romantique (spoiler : Tatiana ne m’a pas demandée en mariage)… Toutefois à moins d’être une chouette 🦉 je vous recommande fortement un petit supplément lumineux fort appréciable pour la visite #MuséeALaFrontale.

L’édifice fait plus de 20 000 mètres carrés (parfait échauffement pour un trek), organisé autour de cloîtres peints, absolument sublimes !

Comme vous le savez, je ne suis pas particulièrement portée sur la chose religieuse, mais que vous soyez fervents supporters du Petit Jesus ou mécréants convaincus je vous recommande la visite du couvent, l’architecture et l’ambiance du lieu valent carrément le détour !

  • Un trek de 2 jours dans le Canyon de Colca (à quelques heures de Arequipa)

Bon je ne vous cache pas que le réveil à 3h du matin le premier jour (et 4h le deuxième) pique un peu mais les paysages justifient carrément les courtes nuits et la mauvaise humeur qui s’en suit. Que je vous narre les épisodes marquants de cette expé de l’extrême :

Dia 1

« Premier arrêt tout le monde descend » : le Mirador des Condors ! Où nous vîmes je vous le donne en mille… des condors ! (Oui je fais ma blasée mais c’est juste que bon, je n’en suis plus à ma première expérience condoresque moi…).

Vint ensuite le moment de se dégourdir les patounes et d’entamer la grande descente (c’est un peu le principe du Canyon j’ai envie de vous dire, on descend pour mieux remonter) dans une végétation des plus junglesques et luxuriantes.

A la mi-journée, déjeuner chez une famille d’agriculteur et 1ere soupe de quinoa (ainsi que 1ere poilée au lama 😱) de votre aventurière culinaire (si vous vous posiez la question, mon végétarisme m’attend sagement à Paris).

Nuit dans un lodge ultra choupi en bord de rivière (pour rappel nous étions alors au fond du Canyon, ce qui ne nous laissait pas d’autre choix que… remonter).

Dia 2

Ce fut chose faite dès potron minou ! Départ à la frontale (mes préférés) pour plus ou moins 3h d’ascension à l’issue de laquelle je fus rebaptisée « La Française qui monte bien » (oui je fais une fixette sur le fait d’arriver la 1ère – même si je répète à qui veut l’entendre (à savoir personne) que « La rando c’est pas un sport de compèt’  » #FaisCeQueJeDisPasCeQueJefais).

S’en suivirent 4 jours de courbatures aux mollets…

Le soir comme nous n’avions pas besoin de dormir nous prîmes un bus de nuit (pas franchement surclassées cette fois…) direction Puno et le famous lac Titicaca !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s