Marseille : week-end filles, calanques et piscine de rosé

Le girls band étant un chouilla éparpillé, il nous fallait trouver une destination accessible (géographiquement et financièrement) au départ de Londres et Paris pour un week-end œstrogènes. À 46 euros l’aller-retour en Ouigo et 50 livres avec Ryanair, c’est Marseille, ses calanques et son ciel bleu 300 jours par an qui remporta l’appel d’offre !

Méga coup de cœur (et mini coup de soleil) pour la cité phocéenne.

Mon top 8 pour un week-end marseillais au poil :

  • Choisir un Airbnb au 6ème (sans ascenseur). Outre un fessier galbé, l’ascension vous garantira une vue sur les toits de la ville et la « Bonne Mère » (basilique emblématique de Marseille qui depuis les hauteurs veille sur les habitants et les pédalos du port) à vous faire oublier la crise d’asthme à chaque palier.

IMG_7822

  • Siroter une piscine (rosé servi dans un verre ballon avec moult glaçons) au Bistrot de l’horloge, Place des Huiles comme de vraies Marseillaises. Les puristes du Pastis s’étouffent, Sandrine et moi, on recommande (dans tous les sens du terme) .
  • Donner un cours d’initiation Instagram aux cops’ : théorie autour d’une brioche au sucre, pratique au Vieux-Port. Entre la Halle-miroir de Norman Foster , les loups de mer photogéniques et les voiliers rétros, le Vieux-Port est le spot idéal pour un 1er selfie à destination du World Wide Web !

Marseille_Vieux port

  • Flaner dans le quartier du Panier, goûter les navettes (que certaines rebaptiseront « cannettes »), visiter la vieille charité (et se faire ensuite traiter de « vieille charité » pendant 48h), prendre toutes les façades et fresques de street art en photo.

Marseille_Panier

  • Faire une baladounette (comprendre 2h aller-retour en plein cagnard, sans eau parce que c’est plus rigolo) jusqu’à la Calanque de Sugiton (bus B1 depuis le rond point du Prado). Ambiancer la baignade (et les touristes en présence) telles les Géo de Club Med qui sommeillent en nous. Manquer de se faire balancer d’une falaise par ses soit-disant amies quand, au retour, on propose un micro détour par le mirador.

Marseille_Calanques

  • Crapahuter jusqu’à Notre Dame de la Garde (la « Bonne mère » susmentionnée). Admirer les mosaïques dorées à paillettes (what else ?) et la vue sur la ville/la mer/ le Comte de Monte-Cristo barbotant près du Château d’If.

Marseille_Bonne Mère

  • Visiter le Mucem. Prendre des photos de voiliers super arty à travers la parois à troutrous du musée. Admettre qu’elles sont moches. Se consoler dans la super chouette expo photo « Manger à l’oeil » qui présente les habitudes des Français en matière de gatgut depuis 2 siècles (sujet qui me parle). Piquer discretos les clichés vachement plus réussis d’Elisabeth.

Marseille_Mucem

  • Se balader Cour Julien/La Plaine. Prendre un petit café (comprendre Pastis) en terrasse colorée (ainsi que 12000 photos de graffitis et autres néons écrivant « Amour » dans le ciel de Marseille).

Marseille_Cour Julien

Se dire qu’on a bien de la chance de profiter d’un rab d’été en si bonne compagnie. Espérer qu’il fera aussi beau à Toulouse le week-end prochain #EnTournée #Teaser.

PS1 : Gracias à super Tatoune qui fait avantageusement office de Lonely Planet marseillais.

PS2 : Danke à Lizzie dont le portable sublime Marseille (Iphone perso, si tu me lis tu vis tes dernières heures…).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s