Colombie /// Anna folle du Désert de La Tatacoa

Après un bref passage par Bogotá, votre aventurière préférée (moi, je préfère préciser…) prit la route pour le Desierto de La Tatacoa situé au sud-ouest de la Colombie. (Pour les fétichistes des horaires de bus et autres détails pratico-pratiques rendez-vous en fin d’article).

C’est dans un collectivo (minibus) que je rencontrai Philip, Allemand de son état, avec qui je sympathisai et que je décidai de suivre dans ses aventures désertiques. (Note à l’attention des backpackers solo, si votre voisine de bus est une blondinette qui tente les « eye-contacts », fuyez avant que vous ne puissiez plus vous en débarrasser !).

Installés dans notre hostel autour d’un Tamal (fort fameux globiboulga à base de riz, poulet, œuf et légumes, enrubanné dans une feuille de bananier) nous fîmes la connaissance de Tom, sujet de sa majesté Queen E., qui intégra immédiatement notre petite bande (2 personnes c’est déjà un gang nan ?) pour 24h de folie, étoiles filantes et VTT !

Résumé et recommandations pour un séjour désertico-magique dans le Desierto de La Tatacoa :

  • Dormir à l’hostel dans le désert et non dans le bled d’à côté (Villa Vieja de son petit nom). Se coucher sous le ciel étoilé et se réveiller entouré-e de cactus est un plaisir à ne pas bouder.
  • Partir à patounes en expé dans le désert rouge (de préférence à la fraîche – je dis ça je dis rien mais la température peut atteindre 50C…). Y prendre 250 photos toutes plus époustouflantes les unes que les autres et se penser très talentueux-se.

  • Se lancer dans une cueillette effrénée de pitayas (fruits du cactus qui ressemblent à de micro poivrons roses fluo au goût de fruit du dragon). Faire une compète avec Tom pour savoir qui en trouvera/mangera le plus. Avoir un chouilla mal à l’estomac tout l’aprem.

  • Louer des VTT et partir (à la pas fraîche cette fois – 15h tapantes, soleil tout aussi tapant) pour le désert gris (16km aller-retour). Perdre une pédale en cours de route (ma jambe droite est tellement plus fit que la gauche). Piquer une tête dans la « piscine naturelle » à mi-chemin (le « naturelle » c’est pour la bonne conscience écologique, on ne va pas se mentir, ça reste un bassin au milieu du far west ). Revenir au soleil couchant en admirant le ciel rosé, les nuages psychédéliques et les amigos de viaje disparaissant dans la nuit (qui qu’a pas pris de frontale ?!).

  • Passer une soirée à l’observatoire. Mater Saturne au télescope (ou un sticker de planète à anneaux vachement bien imité et vachement bien collé à la lentille). Apprendre à reconnaître de nouvelles constellations et devenir hystérique à la vue du scorpion made in estrellas.
  • Éviter la version insecte du scorpion susmentionné ou finir comme la chica de l’hostel qui en a malencontreusement chrabouillé un en sortie de douche…

C’est un peu tristoune (mais avec plein de photos souvenirs) que je quittai mes joyeux lurons direction Salento et ses palmiers géants ! The show must go on comme on dit dans le milieu !

Pour celles et ceux qui seraient tentés-ées par l’aventure, quelques infos practicité :

  • Pour rejoindre le désert en bus. Prendre un billet pour Neiva (6/7h depuis Bogotá). De là chercher (et trouver) un collectivo pour Villa Vieja (environ 1h) où des tuktuks vous attendront et vous déposeront dans le désert.
  • Les hostels dans le désert ne sont pas équipés d’Internet donc nul besoin de tenter la réservation sur Booking. En arrivant vous trouverez facilement un lit/tente/hamac en fonction de vos envies (et moyens). Doña Lilia, Noche de Saturno ou La Tranquilidad sont à une dizaine de minutes à pieds de l’observatoire et du désert rouge.
  • Les sessions « étoiles filantes et autres constellations marrantes » ont lieu tous les soirs à 19h à l’observatoire, durent 1h30 environ et coûtent 10 000 pesos (moins de 3 euros !).

Une réflexion sur “Colombie /// Anna folle du Désert de La Tatacoa

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s