Colombie /// 2 semaines de volontariat « café & potager permaculturé »

C’est par Sarah, une copine de roadtrip argentin, que j’ai eu connaissance de ce plan « volontariat à la finca » à 3h30 de bus de Medellín.

Toujours à la recherche d’aventures improbables et paillettées et ayant envie d’essayer une nouvelle forme de voyage (économique, solidaire, locale…), je tentai « l’expérience volontariat ».

Le principe ? Filer un coup de patounes (dans mon cas environ 5h par jour, dans une ferme en permaculture nommée Tierra Dulce) en échange du gîte ! Le tout en présence d’une belle brochette de volontaires et de Daniel, le propriétaire aussi adorable que plein de surprises.

Résumé de 2 semaines au milieu du potager, des chèvres et des plans de café :

  • J’ai ramassé/effeuillé/échenillé/égrainé/moulu/mangé des centaines d’épis de maïs. Je ne peux plus voir un épis en peinture (fort heureusement les toiles de maître thématique pop corn sont rares) mais je suis experte en recettes gluten free (et corn full – beignets, soupes, gâteaux, arepas… n’en veux tu pas en voilà). 🌽🌽🌽

  • J’ai désherbé des dizaines de bébés pieds de café (figurez-vous que les plantes voisines avec leurs racines font concurrence aux pieds caféinés faiblards). Activité beaucoup plus physique (courbatures aux abdos holà) et dangereuse (postérieur en fourmilière buenas dias) qu’il n’y paraît. J’ai également passé un certains temps à toaster (= cramer) des grains de café avant de les moudre (j’ai des bras mes aïeux …). 🌱☕️💪

  • J’ai installé en coloc des pieds de fraises et de tomates et leur ai chuchoté des secrets à l’oreille pour leur donner force et courage (à l’heure actuelle elles sont expertes en vie et œuvre de Princesse Paillettes – qu’on ne s’étonne si elles tournent mal…). 🍅🍓👸

  • J’ai manié la scie et le marteau afin de confectionner une cagette à semis. J’ai mis 3 fois plus de temps (et de bouts de doigts) qu’une personne lambda mais l’œuvre (n’ayons pas peur des mots) ne s’est toujours pas effondrée : les petites pousses sont en sécurité !

  • J’ai passé un certain temps en cuisine. Il faut savoir qu’à Tierra Dulce la tradition c’est « entrée, plat, dessert » à chaque repas (heureusement que mon legging de rando est elastique)… Le tout cuisiné au feu de bois (1 semaine après mes fringues sentent encore le barbec’ et je vis toujours sur mes réserves).

  • J’ai fait une detox réseaux sociaux (plus de forfait/pas de wifi) et bières (1ère tienda à 1h30 de marche ça calme…) et une cure de sommeil et yoga… Je vous le dis tout net, je suis une nouvelle femme.
  • Je me suis fait une quantité d’amis velus : une jument qui relit mes articles avant postage, un chat narcoleptique, des poules qui cachent leurs œufs #PâquesEnNovembre, une fratrie de chèvres ultra soudée (Bertha beugle tout ce qu’elle peut quand Poncho est trop loin pour qu’elle garde un œil dessus – toute ressemblance avec ma relation mit le Bro est fortuite #IdentificationChevresqueLevel3000). 🐱🐔🐑

  • J’ai appris plein de nouveau vocabulaire espagnol vachement utile : potager, cueillette, chou, poulailler … Je suis fine prête pour une traduction maison de Martine à la ferme ! 🥕🥒🌶👩‍🌾

Si le cœur vous en dit (et que vous prévoyez un passage par la Colombie) je vous conseille d’aller jeter un coup d’œil à la page Facebook de Tierra Dulce (et à venir filer un coup de paluches/remplir vos estomacs). Vous ne le regretterez pas !

2 réflexions sur “Colombie /// 2 semaines de volontariat « café & potager permaculturé »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s