Rando Nouvelle Zélande /// Le famous Queen Charlotte Track

Avant le départ de Becca vers d’autres aventures (sniiiiiiiiifffffff), nous avons opté pour une dernière « petite » rando en duo : le famous Queen Charlotte Track.

Mon aspirateur et moi-même ne disposant que d’un day off/semaine, Super Becca nous a sélectionné la portion la « plus belle » du sentier, faisable en une journée : environ 23 km de Torea Bay à Punga Cove, avec départ et retour en bateau taxi (de et vers Picton).

Récit d’une aventure sac au dos.

Jour 1 – Picton by night

Départ de Kaiteriteri en début d’après midi (encore en uniforme et le chiffon à la main) après avoir fini mon shift ménager. Becca au volant du van, un fatri fatra foutraque à l’arrière, et roule ma poule jusqu’à Picton.

Arrivée sur zone sur les coups de 17h30. On empaquette les picnics et les frontales pour une petite heure de rando nocturne avec vue sur le port de Picton by night (le sentier se nomme Tirohanga Track pour les intéressés). Muy joli. Mais un brin casse-binette, la redecsente s’effectuant dans le noir le plus total.

De retour au « parking », nous faisons la connaissance de Louis, retraité vivant en face du départ du sentier. Il nous guettait car, de mémoire de riverain, c’est bien la première fois que des randonneurs-euses s’aventurent nuitamment sur ce chemin… Il offre un petit thé chaud et revigorant aux 2 fêlées que nous sommes… et nous propose le gîte. Il a une chambre de libre qui sera plus confortable que notre van, il est généreux, adorable, sans doute un peu seul (et à priori pas dangereux). On accepte.

Jour 2 – Two princesses on the Queen Charlotte Track

Réveil des potron minou (6 heures). On avale un bol de porridge et prenons la direction de l’embarcadère (après avoir fait nos adieux au gentil Louis, qui n’était définitivement pas un psychopathe).

Le port de Picton est joli comme pas permis dans la lumière du matin… Ça va être une belle journée !

8h, on embarque dans notre bateau taxi. Shorts et bonnets : nous sommes parées à toutes éventualités (tempête de neige, pluie tropicale, fashion week…).

8h30, le frêle esquif nous dépose, ainsi que 5 autres touristes (= nos seules rencontres de la journée) à Torrea Bay. Il fait un peu grisouille mais Louis nous l’a promis : ça va se lever (et puis quelques nuages c’est plus facile à instagramer qu’un ciel résolument trop bleu).

Le sentier est entretenu, large, bien indiqué (impossible de se perdre même en essayant très fort), boisé (végétation quasi tropicale, forêt de pins… il y en a pour tous les goûts !), offre régulièrement un superbe panorama sur les fjords et possède juste ce qu’il faut de montés/descentes.

Gatgut sur les coups de 10h, pause dej sur les coups de midi : nous sommes de vraies coucouttes suisses (= estomacs sur pâtes). Fort heureusement, le sentier regorge de tables de picnic avec vue sur mer (généralement accompagnées de toilettes sèches, c’est une rando grand confort !)

Vers 13h30, arrivée au hotspot de la rando : le point de vue Eatwells. Une superbe vue panoramique sur les fjords vous attend là-haut (car oui, on ne va pas se mentir, c’est une déviation qui monte… mais laissez moi vous dire que le jeu en vaut la chandelle).

Ainsi qu’un sympathique panneau indiquant la distance séparant le mirador des grandes capitales de ce monde… Je me situe donc exactement à 18 900 km de Paris… ça fout un peu le vertige !

15h30, on voit la fin du Sentier ! A Punga Cove, un petit café au bord de l’eau
attend le touriste (info essentielle ils ont même du lait de soja !). Le bonheur tiendrait-il à une dose de caféine ensoleillée (Louis avait raison !) et à 23km dans les pâtes ?

16h30, le bateau taxi sonne le départ direction Picton. Les dauphins nous accompagnent. D’après notre capitaine ils aiment les vibrations des moteurs de bateaux (coquins les dauphins !). Je frétille telle la cétacé car c’est la première fois que je rencontre Flipper d’aussi près !

Jour 3 – Le retour de l’aspirateur

7h30 : mon bus direction Kaiteriteri prend le large. Super Becca quant à elle se met en route direction l’île du nord… Pendant le trajet, j’écoute de la musique tristoune, les yeux dans le vague, telle l’ado mélancolique que je fus. Je le sens, je le sais, on se reverra…

9h : J’ai l’aspirateur en mains ! Rien de tel qu’une petite session ménage pour se remettre de ses émotions (Merci de ne jamais me ressortir cette citation hors contexte !)

Infos pratiques

Bateau taxi Picton-Torea Bay (8h) /Punga Cove-Picton (16h20) : 85$ avec Beachcomber cruises

Queen Charlotte Track de Torea Bay à Punga Cove : environ 23km, 7/8h (en y allant tranquillou bilou), sentier relativement facile (bien entretenu et indiqué, pentu par endroits), vue absolument magnifique qui n’est pas sans rappeler la Patagonie et le fameux trek W.

3 réflexions sur “Rando Nouvelle Zélande /// Le famous Queen Charlotte Track

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s