Nouvelle Zélande /// Le petit musée à ciel ouvert de Dunedin

De retour pour vous jouer un mauvais tour ! Après les sommets enneigés de Mt Cook, les murs peinturlurés de Dunedin.

Il n’est de secret pour personne que je ne suis pas fana de grandes villes. Quand on voyage seule-toute comme mézigues, on s’y retrouve facilement seulette et mélancolique.

Mais pas de ça à Dunedin ! Je m’y suis sentie immédiatement chez moi. Il faut dire que l’appellation « grande ville » en Nouvelle Zélande est tout ce qu’il y a de plus relatif (pas même 120 000 habitants à Dunedin). Et puis il faisait beau… Et puis il y avait des « vieux bâtiments » (là aussi le « vieux » est tout ce qu’il y a de plus relatif). Et puis surtout, il y avait du street art partout.

C’est donc armée de mes petits goûters (toujours), de mon portable/appareil-photo/doudou (indispensable) et de ma cartounette des grafittis de la city (un must, pour avoir toutes les explications et localisations) que je suis partie à l’assaut de Dunedin. Suivez la guide !

Petites expo photo de mes graphs préférés.

Mention spéciale à l’association Dunedin Street Art qui a fait attention à présenter aussi bien des artistes femmes qu’hommes sur les murs de la ville ! (Type d’initiative qui parle à mon petit cœur féministe).

Be Free

Be Free est une Australienne de Melbourne dont 3 fresques se trouvent sur les murs de Dunedin. J’aime énormément le côté facétieux et multisupport de son travail. Elle a su investir les recoins, les petits passages étroits et les fonds de cours de la ville ce qui donne énormément de charme à ses oeuvres.

Be Free, Dunedin, Nouvelle Zélande
Be Free, Dunedin, Nouvelle Zélande
Be Free, Dunedin, Nouvelle Zélande

Natalia Rak

Natalia Rak est polonaise et a peint un peu partout dans le monde d’immenses portraits de femmes, gentiment insolents et joueurs et hyper réalistes. Je crois que, de toutes les œuvres de Dunedin, c’est sa fresque « Love is in the air » qui m’a le plus touchée. Entre la douceur des couleurs et la délicatesse de la lumière de fin de journée, c’était un moment assez magique…

Love is in the Air, Natalia Rak, Dunedin, Nouvelle Zélande

Fintan Magee

Artiste australien de Brisbane, Fintan Magee est connu pour avoir peint, essentiellement en Australie et en Amérique du Sud, d’immenses (mais alors vraiment immenses) fresques. Celle de Dunedin « Chasing the Thin White Cloud » est à l’heure actuelle sa plus grande œuvre, représentant 3 enfants du cru à la poursuite de leurs rêves, jumelles et filet à papillons en mains. Sa fresque est une inspiration. Les couleurs, le gigantisme (quasi impossible de prendre une photo d’ensemble), les sujets… sont un appel à l’évasion, à voir plus grand, plus loin…

Chasing the Thin White Cloud, Fintan Magee, Nouvelle Zélande

Méli-mélo de peintures très chouettes également

Parce que ces fresques sans être mes préférées préférées n’ont pas démérité, quelques petites photos complémentaires.

Ed Sheeran, Tyler Kennedy Stent / DALeast / Phlegm / Nespoon

Et sinon quand on a eu sa dose de street art ?

On visite le Botanic garden

J’ai passé un très bon moment au Jardin botanique. Particulièrement à la volière (et pourtant je ne suis pas fana de zoziaux). Les zoologues (oupsi j’allais écrire zoophiles) ont fait un super boulot de présentation des oiseaux avec des petites fiches personnalisées, très (très) drôles pour chacun. Limite j’allais d’une cage à l’autre plus pour lire les petites bio que pour admirer les plumages des Kaka et autres Kea.

Botanic garden, Dunedin, Nouvelle Zélande

On grimpe la rue la plus en pente du monde

Dans un quartier un peu excentré, Baldwin Street de son petit nom, est assez impressionnante (mais qui donc a jugé pertinent de construire une rue à cet endroit ?!). Personnellement phobique des démarrages en côtes, je vous laisse imaginer les sueurs froides rien qu’en regardant les quelques courageux chauffeurs tenter l’ascension… La vue en haut est des plus sympatoches et vos cuissots-fessiers vous remercieront de l’assencion.

On boulotte au Otago Farmer Market

Le samedi matin (8h-13h), rendez-vous au Otago Farmer Market pour se régaler au choix de crêpes, cheesecakes, milkshakes, pies, ribs, falafels, cinnamon rolls… Vous pouvez également y faire vos achats en fruits et légumes locaux. Bonne ambiance + bons produits = une Anna ravie !

Otago Farmer Market, Dunedin, Nouvelle Zélande
(Oui je peux encore m’améliorer en photos de nourriture)

En bref Dunedin se visite le nez en l’air à la recherche de grafs, perroquets et autres rues plus pentues que pentues. J’ai un peu regretté de n’y rester que 2 nuits… Mais Wellington et l’île du nord m’appelaient ! A la prochaine, Dunedin…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s