Nouvelle Zélande /// Coup de ❤️ pour Paihia

Après une semaine de woofing pas franchement relaxante, j’ai repris la route direction Paihia, petite ville balnéaire du Northland (dans le nord de l’île du nord, donc, pour les moins géographes de la bande) à la recherche de soleil, d’aventures et caaaaaaaaaalme. 🌞🤠🧘🏼‍♀️

J’ai adoré adoré adoré adoré mon séjour. Pour preuve, j’avais prévu d’y rester 2 jours et y ai finalement passé une semaine. 🤷🏼‍♀️

Top 7 paihien :

L’hostel Peppertree Lodge 🏩

Sans doute une de mes auberges préférées en Nouvelle-Zélande. Pour plein de raisons mais principalement : pour l’extrême gentillesse des gérants, pour la propreté, le calme, la choupitude et la convivialité de l’endroit, pour les retrouvailles non planifiées avec Rodrigo mon co-woofeur du Centre de retraite et méditation, pour la rencontre de Marie, adorable coloc de dortoir, bien trop au courant des galères de woofing… 👯‍♀️

La journée sur un voilier dans la Bay of Islands ⛵

Vivement et moulte fois recommandée cette virée voilier est je crois un de mes souvenirs préférés néo-zélandais. Pour plein de raisons mais essentiellement : pour la gentillesse, l’expertise et la pédagogie de David le skipper, pour la rencontre avec Alma, très très chouette Française amatrice de mouettes, pour les pingouins bleus (plus petits pingouins du monde !) barbotant pépouzes à quelques mètres du bateau, pour la magnifique île déserte où on a pique-niqué (Mayday Mayday des crudités en Nouvelle Zélande ?!) et randonné, pour ma pomme en capitaine de voilier (« David c’est normal que ce rocher se rapproche à vitesse grand V ?! »).

Le bateau s’appelle She’s a Lady et la journeé peut être réservée depuis l’I Site pour la modique somme de 100 $ (bon ok pas franchement cheap – mais promis juré ça vaut plus que le coup !)

Vue depuis notre île déserte
Marin d’eau douce

L’expédition au Cap Reinga 🔥

Bon là je suis un peu plus mitigée. J’avais vraiment très envie d’y aller et… pas de véhicule. Du coup j’ai cassé ma tirelire et m’y suis rendue avec un tour (et Alma, Hallelujah). Je ne regrette pas, même si c’est beaucoup, beaucoup d’heures de bus pour des arrêts très très chronométrés (« Vous avez 25 minutes pour prendre des photos avant redémarrage ! »).

Petit crush pour les mouettes effrontées de la 90 mile beach (plage de 88km de long qui fait également office… d’autoroute !), la séance de sandboard (=surf des sables) dans les dunes Te Paki (merci le guide alarmiste qui a listé pendant 15min les derniers morts et blessés graves en date…) et les falaises du Cap Reinga.

En gros si vous avez votre propre véhicule, foncez, ça vaut vraiment le coup ! Vous n’êtes pas motorisé ? Perso je ne tenterai pas le stop, il n’y a tellement personne que vous risqueriez de prendre racine. Les tours ? Ça dépend de votre budget (155 $ quand même !) de votre sciatique (7h-18h dans un bus !) et de votre détermination à aller au bout du bout de la Nouvelle Zélande… J’ai aimé mais je conçois que ce ne soit pas pour tout le monde !

Les mouettes rieuses
Le micro phare du Cap Reinga
Les falaises du Cap Reinga

La demie-journée au musée du Traité de Waitangi 🤓📜

Là pour le coup c’est un immanquable si vous voulez qu’on reste ami ! Waitangi est l’endroit où a été signé le Traité fondateur de la Nouvelle Zélande en 1840 qui rattache le pays à la Couronne Britannique (et instaure tranquillou bilou la spoliation des terres maories grâce à un tour de passe-passe du traducteur). La muséographie est top ainsi que la visite guidée et la demie-heure de danse et chants traditionnels maoris. C’est la première fois de ma vie que je suis restée plus de 4h dans un musée (concentration d’une enfant de 5 ans) et que j’ai pris des notes (Hermione Granger forever !).

Le billet coûte 50$ (mais ne fuyez pas, il y a des deals BookMe à 30 $ quasi en permanence).

La petite rando aux Haruru Falls 💦

Très jolie balade d’une dizaine de kilomètre aller-retour qui passe au milieu de la mangrove. Si votre plus grande peur est de vous retrouvez seul-e en forêt cette promenade n’est peut-être pas pour vous, je n’y ai personnellement croisé personne… Si en revanche comme moi vous avez des tendances ermites prononcées, foncez vous ne serez pas dérangés ! Et la cascade à l’arrivée est impressionnante.

La virée entre filles à Russell 👯‍♀️☕

Russell est le premier endroit où les colons britanniques se sont installés en Nouvelle Zélande. Très mignon village, la balade jusqu’au point de vue dans les hauteurs vaut carrément le détour. Pour faire court, pour moi Russell n’est pas un must mais si vous avez une demie-journée à occuper c’est une chouette virée !

(L’aller-retour en ferry (enfin plutôt micro navette) depuis Paihia coûte 12$ – Une rando de 12h aller-retour permet aussi de joindre les 2 villes pour les plus motivés-ées).

La dream team française + un Américain égaré

Le marché de Kerikeri 🌧️🥑

J’avais l’intention de passer mon samedi à Kerikeri mais la pluie s’est chargée de modifier mes projets ! Impossible de faire du stop sous des trombes d’eau et le bus a des horaires on ne peut plus improbables… J’ai quand même pu faire un tour au « marché du samedi » grâce aux gentils gérants de mon hostel qui m’ont prise sous leur aile (et dans leur voiture). Produits locaux (vous rêvez d’une fourrure de possum ?), fruits et légumes, croissants (si si) à un prix exorbitant (évidemment…), fripes, nourriture diverse et variée… Difficile de ne pas vider intégralement son porte-monnaie…

En bref vous l’aurez compris, Pahia a été mon petit crush de fin de séjour. Pour la beauté des paysages, pour les chouettes copines de voyage, pour les expéditions pas piquées des hannetons et pour le musée qui m’a empêchée de devenir trop décérébrée !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s