48h pour visiter Lyon

Pour le week-end de la Toussaint, le CherEtTendre et moi-même, avons rendu visite à Héloïse, une copinette rencontrée en Nouvelle-Zélande et qui réside depuis dans la capitale des Gaules. Celle-ci nous avait préparé un programme aux petits oignons que je vous partage, ci-dessous, tant il est complet (et réjouissant).

Sautez dans le TGV : direction Lyon !

1- Balade à pieds dans la presqu’île et le vieux Lyon

Le centre touristico-historique de Lyon se visite très facilement (et agréablement) à pieds. Comme nous n’étions là que pour 48h et avec un programme bien chargé nous avons centré nos pérégrinations autour de la presqu’île et du vieux Lyon. Grand bien nous prit car entre les passages couverts (gros coup de cœur pour les chapeliers du passage de l’Argue), les traboules (ces ruelles – presque secrètes – qui serpentent entre les immeubles), les boutiques de spécialités lyonnaises, les ponts avec vue sur la ville/le Rhône/la Saône… on a eu largement de quoi s’occuper (comprendre s’en mettre plein les mirettes et le compte Insta).

Mention spéciale pour la Basilique Notre-Dame de Fourvière d’où on profite d’une vue imprenable sur Lyon et qui arbore des mosaïques d’un doré particulièrement doré. Un conseil ? Sortez vos sneakers pour y grimper, la Majestueuse se laisse difficilement approcher (la Montée des Carmes déchaussés compte quand même quelques 238 marches…). Une fois en haut, profitez-en pour visiter les théâtres gallo romains à proximité, vous ne serez pas montés pour rien ! (Nous on a pô pu, la météo a pô voulu… Mais on reviendra !)

2 – Pause déjeuner au Food Traboule

Petit restau bien sympa (et bien branché), sélectionné par les bons soins d’Héloïse. Le Food Traboule (créé par Tabata – une ex de Top Chef que je ne connais pas vu que je vis dans une grotte) propose de la cuisine roborative (mais raffinée) s’inspirant de la tradition gastronomique lyonnaise. Perso j’ai testé (et approuvé) le cordon bleu à la saucisse de Lyon et la tarte aux pralines. Un double délice ! Il faut être un peu patient, car on n’est pas seuls à avoir cette idée, mais les bons petits plats valent carrément l’attente et le détour.

3 – Match de l’Olympique Lyonnais au Groupama Stadium

(Oui j’ai changé.)

Le Cher EtTendre étant un fervent supporter de l’Olympique Lyonnais il était inenvisageable de passer un week-end à Lyon sans aller voir jouer son équipe de cœur. Nous voila donc partis par un bruineux samedi soir, direction le Groupama Stadium, pour supporter comme il se doit Toko-Ekambi et Paqueta. (J’espère vous impressionner avec mes nouvelles connaissances footballistiques.)

Le stade est un peu à dache mais les transports sont bien organisés et, point méga positif, il est possible de manger des hotdogs et boire une petite bière dans les tribunes ! En plus, figurez-vous que Karadoc le seul, le vrai, l’unique tient régulièrement un foodtruck aux abords du stade… (Et si ça c’est pas la classe à Avoriaz.)

Et pour celles et ceux qui seraient intéressés par la dimension sportive de la soirée : Lyon a gagné (2 – 1) contre Lens. (Ce qui est appréciable quand on supporte à domicile). Pour les reste, que vous dire… ça courrait dans un sens, ça courrait dans l’autre, ça envoyait des ballons de-ci, de-là et à la fin tout le monde était content… sauf les Lensois. (Surtout, n’hésitez pas à me contacter pour d’autres analyses sportives de haut vol.)

4 – Rando dans le Massif du Mont d’Or

Comme un week-end ne saurait être réussi sans une petite rando des familles, Héloïse (qui est également une afficionada des sentiers) nous avait organisé un trip dans le massif du Mont d’Or. (Randonnée facilement accessible depuis Lyon en 20min de bus.)

Au programme : 11,5km dans des paysages aux couleurs d’automne, 1 sandwich à la raclette en haut du Mont Thou (avec vue inégalable sur Lyon et le Mont Blanc), des cabornes (petites cabanes de pierres sèches emblématiques du Mont d’Or lyonnais), des chaussettes de « randos » à cœurs rouges (à défaut de paillettes), une météo radieuse (et ça, c’était pas gagné)…

L’expérience vous tente ? Le sentier convient aux randonneurs de tous niveaux et les infos pratiques sont disponibles sur le site d’Helloways avec petit rallongi possible jusqu’en haut du Mont Thou pour un picnic with a view (suggestion made in Héloïse que je ne peux que vous conseiller de suivre).

Et Pour celles et ceux qui se feraient bien un petit musée (où qui bénéficieraient d’une météo… discutable), Héloïse nous a conseillé le Musée miniature et cinéma et le CherEtTendre a repéré le Lugdunum Musée et Théâtres romains qui a l’air bien sympa également. Bref, on reviendra ! (Surtout qu’il parait que l’Olympique lyonnais joue on ne peut plus régulièrement…)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s